Comment financer le projet de construction d’une maison ?

Comment financer le projet de construction d’une maison ?

Si l’un de votre plus grand projet est de construire une maison, il ne suffit pas d’avoir un bon plan visuel. Vous devez également prendre en compte les aspects financiers du projet et connaître les prêts subventionnés disponibles pour un projet de construction neuve. Cet article examine les différentes sources de financement des projets de construction.

Qu’est-ce qu’un bon plan financier ?

L’objectif d’un bon plan financier est d’obtenir de la banque la meilleure offre de taux d’intérêt hypothécaire. Le taux d’intérêt représente la somme d’argent que vous paierez mensuellement dans les mois à venir. Ce montant doit être adapté à votre situation, notamment pour un projet de construction, car les coûts sont élevés et s’étendent sur une période moyenne à longue. Vous pouvez prendre les avis du constructeur Maisons Pierre pour vos projets de construction. Avec plus d’une trentaine d’années, cette entreprise est réputée dans la construction de maison individuelle. De plus, vous bénéficiez d’un accompagnement jusqu’à votre aménagement.

Le prêt bancaire pour construire une maison

La solution la plus traditionnelle pour la construction d’une maison neuve est bien sûr le prêt bancaire. Sa disponibilité dépend des fonds nécessaires alloués au projet et de votre capacité financière.

En effet, le pourcentage de dette ne doit pas excéder 33%. De ce fait, la durée maximale du prêt pour ce type de bien est de 30 ans, mais généralement le contrat est conclu pour 25 ans. Une demande de prêt auprès d’une banque, doit nécessairement prendre en compte la souscription à une assurance-crédit. L’assurance peut parfois vous couvrir lorsque vous décédez, pour des problèmes d’invalidité ou même pour des cas de chômage. Il est important de savoir que l’assurance-crédit est soumise à des règles.

Nouvelle construction : soutien du gouvernement

En plus des prêts hypothécaires classiques, des subventions sont également accessibles pour les personnes qui désirent construire une nouvelle maison.

Prêts à 0 % d’intérêt (PTZ)

Un financement est disponible pour un maximum de 40 % des logements. Attribué sur la base du revenu et du lieu de résidence ; les conditions ont été modifiées début 2016 afin que le prêt puisse être remboursé sur 25 ans. Ce prêt est destiné aux primo-accédants qui achètent une résidence secondaire ou un logement à rénover. Il est particulièrement avantageux, car il est sans intérêt.

Action logement

Prêt patronal destiné à certains salariés d’entreprises d’au moins 10 salariés (hors services publics). Avec un pourcentage maximum de 30% des frais de construction, ce type de prêt est remboursable en moyenne sur 15 ans. Un taux d’intérêt préférentiel allant jusqu’à 1,5 % s’applique. Pour l’obtenir, l’employeur doit présenter une demande ; il n’est pas obligé de l’accepter.

Exemption de l’impôt foncier

Si le logement est construit, il est exonéré de taxe foncière de droit pendant deux ans (cinq ans ou plus pour les logements répondant aux critères BBC ou RT2012).

PAS (Prêt d’Accession Sociale)

Ce prêt concerne les familles dont les revenus sont faibles.

Il est attribué par les banques et les institutions financières reconnues par l’État qui détiennent le pouvoir de l’attribué. Il peut être remboursé avec des intérêts pour couvrir le coût total de la maison.

Astuces maison