Le jardin japonais, une plus-value pour votre extérieur

Le jardin japonais, une plus-value pour votre extérieur

Créez un coin zen et faites un petit voyage jusqu’en Asie tout en restant dans votre espace extérieur en aménageant un jardin japonais chez vous. Vous n’aurez besoin que d’un petit espace pour cela. En revanche, si vous avez un grand jardin, vous ne pourrez en prendre qu’une partie pour la transformer en jardin japonais, selon la tradition. Focus.

Les principales caractéristiques du jardin zen

Bien évidemment, il y a plusieurs types de jardins japonais. Toutefois, quel que soit le style, pour créer un jardin zen comme il se doit, les caractéristiques restent les mêmes. Déjà, le végétal et le minéral sont associés : on parle ici des ornements en pierre, du gravier, des rochers… L’ombrage est très important, car le sentiment d’apaisement et de quiétude en dépend grandement. Le jardin doit donc être à l’ombre ou, au pire, à mi-ombre.

Pour ce qui est des plantes… Les floraisons ne doivent pas être abondantes, il ne doit pas y avoir beaucoup de couleurs, mis à part le vert. Le jardin doit être verdoyant à souhait. À la place du gazon, on utilise plutôt de la mousse, selon la tradition.

Enfin, le point d’eau occupe une place importante dans asiatique. Une fontaine à bascule peut faire l’affaire si vous ne disposez pas d’un bassin ou d’une mare. Vous devriez également avoir des éléments qui rappellent l’eau, tels que des graviers ou du sable formant des ondes d’eau, par exemple.

L’espace requis pour les jardins zen

Il est essentiel de délimiter le jardin japonais avec de petits arbres à feuillage persistant ou des panneaux de bambous. Vous pouvez également créer des haies de bambous. Mais ici, contrairement à ce que vous feriez pour un jardin ordinaire, il faudra miser sur des haies de variétés différentes, aussi bien au niveau de la couleur des cannes, de la forme du feuillage, de la hauteur, etc. N’oubliez pas que tout aménagement de jardin japonais digne de ce nom mise sur l’asymétrie. Pensez-y lorsque vous dessinerez le plan de votre espace extérieur.

Les végétaux qu’il faut

Le jardin japonais zen est marqué par les feuillages persistants, la verdure et les formes élégantes. Pour les arbres, le cerisier du Japon, l’érable du Japon, le pin, le sophora du Japon, le cèdre du Japon, l’amandier, le saule, le ginkgo biloba ou le hêtre sont à privilégier. Prenez également des arbustes tels que le camélia du Japon, le fusain, l’osmanthe, le rhododendron, la magnolia stellata, l’azalée ou le troène, entre autres.

Pour ce qui est des plantes, bien évidemment, les iris seront présents. Optez également pour des fougères, des hostas ou autre végétal à feuillage intéressant. Les plantes que l’on peut tailler selon ses envies sont également de rigueur : chèvrefeuille lonicera nidita, buis, etc. La sagine ou encore l’helxine vont pouvoir faire office de mousse.

Un aménagement zen

Ajoutez à tout cela une lanterne en pierre typiquement asiatique, cela créera un esprit zen. Les mobiliers de jardin doivent rester discrets. Ne meublez pas trop votre espace extérieur. Peu importe les meubles, bannissez les matériaux synthétiques.

Jardin & Terasse